Thérapies brèves

Pourquoi allez-vous apprécier la thérapie brève ?

Dans le cadre de la thérapie brève, la relation avec le thérapeute est symétrique : il ne vous domine pas, n’en sait pas plus que vous sur votre cas. C’est vous seul qui comptez.
Le thérapeute vous écoute et accorde de la valeur à vos propos.
Il vous aide à identifier et mobiliser vos propres ressources pour évoluer au mieux.
Dans ce genre d’approche, le rôle du thérapeute n’est pas conventionnel : il ne reste pas neutre face à votre problématique. La mise en place du contexte de changement préalable à votre réussite suppose une certaine implication de sa part. Ensemble, vous cherchez une stratégie et des tactiques pour créer un espace de changement.

Brève et efficace

Le nombre de séances est nettement inférieur au nombre requis par une psychanalyse, qui, souvent, s’étend sur plusieurs années. En général, une moyenne de 10 séances peut suffire.

Lors des premières rencontres vous prenez le temps de décrire les situations qui vous font souffrir, d’indiquer vos tentatives de solutions, et d’exprimer vos émotions…
Lors des séances suivantes vous accomplissez des tâches thérapeutiques afin de permettre de nouveaux apprentissages.
Lors des entretiens en «thérapie brève», le thérapeute intervient souvent : la relation est donc dynamique et vivante.

Les principes-clefs

  • le praticien limite l’intervention à ce qui est nécessaire ;
  • il cible et définit les problèmes rencontrés ;
  • il limite la recherche des causes et cible plutôt les conséquences ;
  • il axe son travail sur les solutions et les ressources pour les atteindre ;
  • il vise un changement de vos comportements et vous aide à faire évoluer votre rapport au monde.

Les techniques sur lesquelles reposent les thérapies brèves
Nadia Mezi vous aide à évoluer notamment grâce aux approches suivantes :

  • L’approche systémique qui est à la source du courant de la thérapie brève ; elle décrit la nature paradoxale des problèmes réplétifs.
  • La thérapie narrative décrit comment construire l’identité de la personne en se posant sur 3 Axes.
    • Axe 1. La relation du sujet à lui-même ;
    • Axe 2. La relation du sujet à lui-même ;
    • Axe 3. La relation du sujet à l’autre ;
  • La programmation neuro-linguistique, un outil indispensable en thérapie, en pédagogie, dans le monde professionnel, etc
  • L’hypnothérapie éricksonienne qui, grâce à une exploration particulière de la communication et de la transe hypnotique, favorise des changements durables et profonds ;

Les thérapies brèves permettent des changements rapides, profonds et durables, comparables à ceux des thérapies conventionnelles.

Les compléments d’informations dont vous avez besoin vous seront fournis en contactant Nadia Mezi en cliquant ici.

Téléphone :

+32 483 44 26 04