Pervers narcissique – où sont les hommes ?

Les statistiques, autant que les rapports de police, indiquent que les femmes se plaignent beaucoup plus que les hommes de leur vécu de victime d’un pervers narcissique.
Faut-il en déduire que tous les pervers sont des hommes ?
Ce serait une erreur : l’univers du pervers narcissique connaît également des victimes hommes.

Mais où sont-ils ?

pervers narcissique

Pervers narcissique – l’égalité hommes – femmes n’existe pas

Ma pratique de thérapeute, au sein de mon cabinet, me donne à croire que la relation avec un pervers narcissique n’est pas un phénomène anecdotique : cette situation affecte beaucoup de femmes. Le nombre de recherches effectuées sur le sujet dans les moteurs de recherche en témoigne : beaucoup de requêtes sont effectuées sur l’expression « pervers narcissique ».

Ca ne signifie nullement que tous les hommes le sont, bien entendu. Ca signifie, en tout cas, que le sujet préoccupe beaucoup de femmes.

Ca ne signifie pas non plus que seules les femmes sont victimes : des hommes sont également victimes. Cependant, les hommes se plaignent beaucoup moins.

 Pervers narcissiques – pourquoi les hommes se taisent

pervers narcissiqueDisons les choses littéralement : être le/la partenaire d’un pervers narcissique implique des violences physiques et de la torture psychologique.
La victime ne subit pas seulement des humiliations et brimades continuelles : elle se fait gifler, frapper, maltraiter physiquement.

Penser qu’une femme n’a pas la force d’un homme et ne peut pas le démolir n’est pas un argument. Les coups et les gifles que porte une femme font mal physiquement.

Ce qui fait la différence et qui peut expliquer que si peu d’hommes demandent de l’aide, c’est probablement une raison culturelle. « Les garçons ne pleurent pas », on leur a suffisamment rebattu les oreilles avec ce diktat pour qu’ils l’aient parfaitement intégré et ne se plaignent pas dès lors qu’ils subissent des brimades.

Pervers narcissiques – pourquoi les hommes restent

Je parie qu’une question vous brûle les lèvres : « pourquoi ne part-il pas ? ».pervers narcissique
ll reste parce qu’il entretient avec sa compagne une relation toxique dans le cadre de laquelle il se croit indispensable à elle. Il croit qu’elle a besoin de lui, qu’elle ne saura pas se débrouiller sans lui. Il s’estime responsable d’elle, de sa sécurité, de sa réussite. Il ne veut pas l’abandonner.


Pervers narcissiques – le silence des hommes

J’évoquais plus tôt un problème culturel. La raison probable pour laquelle les hommes ne se plaignent pas et ne se font pas connaître, si j’en crois le témoignage de Joël que je rapporte in extenso dans mon livre – c’est que se faire battre par sa femme représente une humiliation que l’on veut garder pour soi.
Dans notre culture, l’ appel à l’aide d’une femme est légitime. Si un homme demandait du secours, il passerait pour une mauviette. Et ce risque, aucun homme ne vaut s’y exposer.

Votre compagne ou votre compagnon est-il un pervers narcissique ?
Pour y voir plus clair, évaluez votre expérience en cliquant sur l’image ci-dessous.

Pervers narcissique

 

Vous avez besoin d’aide ?

Appelez Nadia MEZI au +32 (0)493 49 79 10 ou envoyez-lui un message.
Nadia vous aidera à y voir clair et, avec elle, vous retrouverez la force de vous construire une existence qui a du sens.

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *

Téléphone :

+32 483 44 26 04